Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Thierry Henri’

il s’agit des salaires, non compris les primes et les revenus d’exploitation de leur image. 
>  1. Thierry Henry  (Barcelone/ESP)   666 000/mois
>

>  2. Franck  Ribéry (Bayern Munich/ALL)   416 000/mois
>

>  3. Lassana  Diarra (Real Madrid/ESP),   416 000/mois
>

>  4. Nicolas  Anelka (Chelsea/ANG),   400 000/mois
>

>  5. Eric  Abidal (Barcelone/ESP),   400 000/mois
>

>  6. Patrice  Evra (Manchester United/ANG),   400 000/mois
>

>  7. Yoann  Gourcuff (Bordeaux),   367 000/mois
>

>  8. William  Gallas (Arsenal/ANG),   320 000/mois
>

>  9. Florent  Malouda (Chelsea/ANG)   292 000/mois
>

>  10. Abou  Diaby (Arsenal/ANG),   292 000/mois
>

>  11. Gaël  Clichy (Arsenal/ANG),   292 000/mois
>

>  12. Sidney  Govou (Lyon),   267 000/mois
>

>  13. Jérémy  Toulalan (Lyon),   258 000/mois
>

>  14.  André-Pierre Gignac (Toulouse),   242 000/mois
>

>  15. Alou  Diarra (Bordeaux),   233 300 /mois
>

>  16. Bacary  Sagne (Arsenal/Ang),   216 700/mois
>

>  17. Hugo  Lloris (Lyon),   208 300/mois
>

>  18. Djibril  Cissé (Panathinaïkos/GRE),   208 000/mois
>

>  19. Anthony  Reveillère (Lyon)   208 000/mois
>

>  20. Steve  Mandanda (Marseille),   192 000/mois    2
>

> 1. Mathieu Valbuena  (Marseille),   192 000/mois
>

>  22.  Sébastien Squillaci (Séville/ESP),   180 000/mois
>

>  23. Cédric  Carrasso (Bordeaux),   166 700/mois
>

>  24. Marc  Planus (Bordeaux),   85 000/mois

Read Full Post »

Il y a quatre siècles Henri IV, roi de France, lançait une vigoureuse  politique économique destinée à permettre à chaque Français d’avoir « une poule au pot tous les dimanches ». S’il régnait aujourd’hui, confronté à la déroute de l’équipe de France, aurait-il reçu Thierry Henri à l’Elysée?

Je crois plutôt qu’il en aurait profité pour mettre fin aux dérives du sport à « hauts niveaux », hauts niveaux de revenus, d’immoralité, d’incivisme, d’abrutissement des spectateurs. Il aurait lancé une politique pour permettre à chaque Français « de faire du sport chaque dimanche »: suppression des équipes et compétitions de hauts niveaux (abandon à la Turquie de  l’organisation de l’EURO 2016), ouverture des stades à tous, multiplication de la construction d’installations sportives de proximité, réorientation des subventions publiques vers les clubs locaux. Pour faire bonne mesure, récupération du temps d’antenne consacrés à la retransmission des matches sur les chaînes publiques, et reconversion en émissions d’information (économie, vie de la cité, enjeux de l’avenir, …).

Mais, Henri IV n’est plus et le peuple de France n’est peut-être plus, lui aussi.

Read Full Post »