Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for janvier 2011

Nous apprenons que « L’ancien international français Eric Cantona a été nommé directeur sportif du club de football New York Cosmos le 19 janvier ». Nous avons la pudeur de ne pas demander quel sera son salaire. Une grande conscience tel que Cantona, récent pourfendeur des banquiers, prodigieux penseur du monde contemporain, s’investira nécessairement dans ce poste pour permettre l’éducation des masses laborieuses par le spectacle sportif, non pour un salaire. Ce serait ce que nous pourrions appeler un engagement humanitaire. Allez je souhaite à tous les ahuris sporto-spectateurs un bon weekend téléphage et stado-dépendant. Rien de mieux en effet pour élever l’âme.

PS: Johnny est en cours de retour en forme. Préparez vos porte-monnaie. Surtout qu’il est dévancé cette année au palmarès de « celui-qui-se-fait-le-plus-de-pognon-sur-le-dos-des-gogos » par Yannick Noah « la personnalité préféres des Français » (sic). On a parfois du mal à se sentir Français! A moins que la chanson de variété et le tennis ne soient les horizons indépassables des fiers descendants des Lumières ?

Publicités

Read Full Post »

Emeutes en Algérie et en Tunisie, départ de Ben Ali. Et en Algérie ? Abdesselam Ali-Rachedi livre pour El Watan une intéressante analyse.

Retenons que malgré la dictature de Ben Ali, la Tunisie a une société structurée avec des classes moyennes, des hommes et femmes et des organisations syndicales ou associatives capables de prendre le manche. Même si le mouvement fut spontané, cette structure « de recours » dirais-je  a contribué à soutenir la ténacité des opposants descendus dans la rue. Ceci n’enlève rien aux fautes du régime bien sûr et à la coupable  corruption organisant la spoliation du peuple tunisien (phénomènes hélas fréquents sur le continent).

Reste la comparaison avec l’Algérie. Un sursaut citoyen identique est-il possible ? Non, répond Abdesselam Ali-Rachedi. Le développement d’un esprit citoyen et des structures capables de le nourrir ont été étouffés depuis le début (indépendance) par le régime, régime dont la force est la collusion entre le parti politique au pouvoir et les forces de l’ordre. Un bien triste constat pour les Algériens.

Quant à la Tunisie, l’existence de ce potentiel d’animation du débat démocratique et donc de l’instauration d’un Etat démocratique, est de bon augure face à la menace majeure pour le peuple tunisien  de la montée en puissance de l’islamisme, peu évoquée dans l’euphorie du moment et l’aveuglement récurrent des commentateurs. A cet égard, l’intransigeance de certaines organisations tunisiennes à l’encontre des serviteurs de l’ancien régime me parait devoir être mieux réfléchie. La doctrine du « tous pourris, ils doivent partir » (que l’on entend aussi en France à l’encontre de notre classe politique) a déjà été expérimentée en Irak par le proconsul américain Bremer. On sait ce qu’il advint, le basculement dans l’opposition violente des chefs, trouvant des troupes déterminées avec tous les militaires et   fonctionnaires chassés de leurs emplois. Quelques jours d’espoir et maintenant sept ans de chaos et de sang.

Lien vers article:      « L’émeute est parfois due à un sursaut de dignité »  .

Read Full Post »

Bonjour, me voici de retour. Je vous donne un lien vers un article du Monde. Stéphane Hessel a dit « Indignez vous », et bien voici un beau sujet d’indignation: un criminel qui nargue ses victimes et des intellectuels français qui le soutiennent. Un bel article qui doit nous faire méditer sur la légèreté de nos « glorieuses consciences intellectuelles françaises » qui aimeraient nous dicter nos pensées. Indignons nous mais surtout résistons ! 

Battisti

Read Full Post »