Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for avril 2010

J’apprends (AFP du 22/04/2010 à 22h34) que Ahmadinejad et Mugabé ont dîné ensemble à Harare hier soir. Human Rigth Watch est trop occupée en Europe à combattre les gouvernements occidentaux liberticides pour nous commenter la nouvelle.

Pour ma part, je fais le pari que les Iraniennes comme les femmes du Zimbabwe aimeraient bien vivre en France, mais je crois aussi qu’elles nous demanderaient de les protéger de l’intrusion des pratiques de leurs pays d’origine. Y serions nous vraiment disposés ?

Question de « territoire », toujours …

Publicités

Read Full Post »

Une dépêche AFP datée 22/04/2010 à 20h56 nous apprend : « Voile intégral : pas de consensus en faveur d’une loi d’interdiction générale ».

Émoi ?

Sur mon site habituel, l’information est présentée avec le titre accrocheur : « Le voile intégral engendre un tollé général« . Parmi les opposants, l’article énumère un certain nombre de personnalités (de gauche comme de droite et dont les noms tournent en boucle dans les médias) qui s’élèvent contre cette loi. J’apprends aussi que Human Rights Watch ainsi que SOS Racisme se sont opposés à l’interdiction. Nous notons en revanche que Sihem Habchi, présidente de Ni Putes ni Soumises, y a vu « Une victoire des femmes ». Après l’article, les réactions des lecteurs : 192 commentaires dont moins d’une trentaine opposés à l’interdiction.

Et moi ?

Je constate les clivages habituels sur les questions de société :

  • les personnalités politiques qui se poussent du col pour avoir leurs noms sur les référentiels Google et pour cela lancent la polémique ;
  • une minorité agissante contre le peuple; [J’attends, un article (qui ne viendra jamais) sur ce qu’en pense le peuple censé vivre dans une démocratie et donc pouvoir s’exprimer. Mais n’est pas la Suisse qui veut.];
  • une position de principe des associations de la mouvance « droits de l’homme » qui transforment tout sujet de société en thème de choc de civilisation ;
  • la poursuite d’un combat jamais gagné des femmes pour leur dignité, surtout lorsque leur cause est exclue du périmètre des « droits de l’homme« .

Je pense que l’interdiction sera une grave faute de stratégie politique. Reste à savoir quels sont les buts politiques des uns et des autres. A les voir manoeuvrer, je pense que, hormis les associations de défense des droits des femmes et le peuple, tous les autres, qu’ils soient pour ou contre, pensent la même chose.

La Burqa est une question de « territoire » et le sujet devrait être traité comme tel. Nous y reviendrons.

Read Full Post »

Salaires faramineux et comportements erratiques des joueurs pendant les matchs, budgets boulimiques et installations sportives subventionnées (mais réservées à une « élite »), gouffres financiers de nombreux clubs, catalyseur de violence, monopolisant les médias, le football spectacle nous captive tout en nous écrasant de sa morgue et de sa fatuité. Qui paye tout cela pour quelques heures de plaisir vautré dans son canapé ou à la dure sur une travée derrière des grillages ? Le cochon de payant mais aussi le contribuable car les subventions abondent. Les derniers avatars qui gonflent aujourd’hui les médias pourraient ils nous faire réagir enfin ?

Abandonner à tout jamais le rôle de spectateur, réclamer l’ouverture des pelouses pour tous, la construction de plus de stades, de piscines, d’installations sportives, enfiler une tenue de sport et aller de 7 à 77 ans s’éclater tous ensemble dans le sport. Oublier à tout jamais que le football compétition a existé, pour ne se souvenir que du bonheur de faire du sport pour soi, avec les ami(e)s et la famille. Un monde nouveau est possible, mais il sera sans footballeur professionnel ou ne sera pas.

Read Full Post »

Les Ullis, samedi 17 avril 2010.

J’ai appris, comme vous d’ailleurs certainement, que deux pères de famille des Ullis avaient porté plainte après le viol dans une « tournante » de leurs filles. L’un des deux avait déménagé vers une autre ville de la région parisienne, refusant ainsi le dialogue. En effet, les jeunes de la ville ont multiplié, avec une bonne volonté confondante, les démarches de recherche de conciliation avec des arguments d’une grande mansuétude : menaces directes, agressions verbales et physiques. Je me suis rendu samedi dans cette ville pour comprendre comment des pères de famille pouvaient être aussi réactionnaires et obscurantistes. (suite…)

Read Full Post »

Le paradoxe de l’horloge réside en ce qu’elle peut, selon le talent de son facteur, et l’attente de son lecteur, afficher une apparence agréable au point de faire oublier sa réalité. En son ventre bat un effroyable mécanisme qui avance et broie sans pitié. Subjugué par l’apparence vous vous laissez emporter par le mouvement de fond.

Après un temps consacré au deuil, temps de distanciation et de respect muet (que je propose dans l’avenir d’établir pour toute chose et que j’ai observé donc en la circonstance), je voudrais revenir sur Jean Ferrat.

Charme physique, superbe voix, poésie et musique enflammées, voici une belle horloge digne des plus habiles facteurs, qui cache un mécanisme froid et impitoyable: compagnon de route du communisme et de ses 100 millions de morts, contempteur de Robespierre, monstre sanguinaire de la Terreur : « Cet air de liberté au-delà des frontières, Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige, et dont vous usurpez aujourd’hui le prestige, Elle répond toujours du nom de Robespierre, Ma France ».

A observer l’évolution du monde, je crois que bien des peuples étrangers auraient aimé que l’exemple de la Révolution et de Robespierre soit moins suivi [Russes soumis au joug Léniniste (instruit sur la Révolution et ses méthodes politiques à Paris), son successeur Staline, pays de l’Est européen, Cambodgiens sous Pol Pot (qui s’enorgueillît aussi d’avoir appris la révolution à Paris), Chinois sous Mao].

Ferrat, horloge XVIII° siècle, FrancComtoise pansue, Coucou suisse avec petit oiseau sortant chanter les heures et les quarts, selon les goûts, mais derrière, une mécanique aveugle et implacable qui broie le temps et surtout la conscience et la lucidité.

 

Read Full Post »

Une grève à la SNCF paralyse la France depuis le 6 avril 2010. Une dépêche AFP du 17 avril annonce qu’elle sera reconduite. L’AFP nous apprend que « Les syndicats à l’origine de la grève, CGT et SUD-Rail dénoncent les suppressions de postes (environ 22.000 depuis 2002), les réorganisations par branches (grandes lignes, transport régional, infrastructures, gares et fret) et la « casse » du fret ». Nous savons aussi que la SNCF a perdu 1 milliards d’euros au cours de l’année 2009. Nous devrions plutôt dire « nous » avons perdu un milliard d’euros en 2009, car c’est l’État qui renfloue, et, « l’État c’est nous ». Il est donc à cet égard étrange que « nous » n’ayons pas notre mot à dire dans cette affaire car les transports, équipements collectifs par excellence nous intéressent au premier chef. (suite…)

Read Full Post »

Xynthia, une catastrophe, des morts, des dégâts, une grande souffrance nul n’en doute.

Mais voici venu le temps de prendre les mesures pour améliorer la situation. Établir des zones non constructibles, déménager les habitants des zones à risques sont des décisions évidentes et nous admirons le courage politique du gouvernement, salué par les Verts, de décider de supprimer les maisons en danger, dans des conditions correctes (achat au prix du marché avant la tempête). Mais voila que les habitants s’insurgent et que les maires, responsables de leur sécurité les soutiennent. Là où l’on demande une attitude citoyenne et responsable s’installe la démagogie. Nous restons ! l’État n’aura qu’à payer à nouveau pour notre sécurité, construire encore des digues, développer encore des services de secours. Les sauveteurs quant à eux sont priés de se préparer à risquer à nouveau leurs vies. Peu nous importe ! Les maires appuient.

La vraie question en ce domaine est : y a-t-il encore en France un sens de la responsabilité et de la citoyenneté ? Est-il encore supportable en démocratie que la volonté du peuple qui doit s’exprimer de façon globale soit ainsi morcelée en autant de groupes de pressions ? Ces 36000 communes et leurs édiles sont-elles vraiment une expression démocratique ou autant de communautarismes égoïstes ? moi, moi, moi et les autres n’ont qu’à payer !

Revoir les découpages administratifs, une urgence pour refonder la citoyenneté et remettre la démocratie en état de marche. Une urgence avant que l’égoïsme n’ait fait son travail d’aveuglement et fasse croire que la démocratie est la suprématie de la partie sur le tout.

« C’est pourquoi, partout où il y a un certain nombre de gens unis de telle sorte en société, que chacun d’eux ait renoncé à son pouvoir exécutif des lois de la nature et l’ait remis au public, là et là seulement se trouve une société civile ou politique« . John Locke, Traité du gouvernement civil.

Read Full Post »

Older Posts »